Comment Unity utilise la technologie du jeux vidéo pour changer l’industrie cinématographique

La réalité virtuelle n’est pas seulement là pour créer un divertissement plus immersif, c’est aussi l’opportunité de créer une industrie cinématographique plus efficace.

Une société qui développe des technologies veut vous présenter un logiciel qui pourra changer l’industrie cinématographique. Vous savez où ça mène, vous avez vu Black Mirror. Mettez votre casque, et faites l’expérience du divertissement du futur. Espérez juste que les choses ne tournent pas mal comme dans Black Mirror.

En réalité, on est pas tout à fait au même niveau que dans Black Mirror – ou pas tout à fait entièrement. Il y a beaucoup de nouvelles technologies spectaculaires dans l’industrie cinématographique. L’exposition New Frontier au Festival du film de Sundance 2019 a fait un excellent travail, quoique quelque peu désorganisé, illustrant comment un casqu et une expérience immersive peuvent changer le média. Mais parlez aux gens qui se cachent derrière la technologie, derrière cette nouvelle expérience, et vous apprendrez que ce qu’ils font est beaucoup plus simple et qu’ils sont sur le point d’avoir un impact beaucoup plus important.

Prenons comme exemple Unity Technologies. Unity est un logiciel, comme Photoshop ou Adobe Premier, qui permet aux cinéastes d’accéder et de contrôler toutes les étapes du processus créatif dans un seul programme. Les créateurs peuvent créer des animations 3D et placer des caméras sur une scène virtuelle, avec des personnages et des décors en arrière-plan.

« Le cinéaste peut s’immerger dans un monde virtuel animé « , explique Isabelle Riva, responsable du programme de développement Made with Unity. « Les décisions qu’ils prennent quand ils décident des angles de caméra ou de la couleur du ciel, tout ça est fait à la manière d’une salle de contrôle, et tout dans un seul logiciel. »

Cela ne semble pas particulièrement radical, mais c’est vraiment le cas, avec même une compréhension superficielle de la façon dont les films d’animation sont réalisés. Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’Unity, l’entreprise derrière technologie, veut perturber l’industrie du cinéma et du jeux. Il est, cependant, un peu choquant que les anciennes méthodes soient encore là pour perturber les choses.

Pour faire des longs métrages animés ou tout ce qui implique un certain degré d’effets spéciaux, les studios doivent financer des compilations, ce qui est une expression technique pour parler de la combinaison de bouts logiciels et de programmes utilisés pour créer… quelque chose. Les studios emploient beaucoup de gens, achètent beaucoup de logiciels et séparent ensuite tous les artistes et les logiciels en un flux de travail traditionnel et extrêmement inefficace. Des centaines d’artistes et de professionnels des effets visuels se sont divisés en spécialités aussi spécialisées que l’eau, la fourrure ou les foules.

Unity facilite la vie d’à peu près tout le monde. Pour le cinéaste, le réalisateur ou le créateur de contenu (faites votre choix de titre !), tout est à portée de main, le contrôle des caméras (virtuelles), la possibilité de faire des changements et d’essayer 100 couleurs différentes pour le ciel avec une facilité déconcertante. Pour l’équipe du créateur, ces caprices (et le désir de voir 100 couleurs différentes pour le ciel) ne nécessitent plus des semaines de travail et des nuits sans sommeil.

En utilisant des cartes graphiques utilisées dans les consoles de jeu, Unity rend des images en une fraction de seconde par rapport aux heures et aux jours que le processus prendrait habituellement. Un petit test visuel – Riva prend exemple un bateau avec un personnage qui pêche et la scène se passe sur un océan – ça pourrait prendre plusieurs semaines chaque fois que vous voulez faire un changement.

« Unity peut vous aider à réduire de 50 %. En termes de temps d’attente, de rendu logiciels « , explique Riva. « Ce que vous faites de ce temps, cependant, dépend de votre objectif ultime. Ainsi, certaines personnes rempliront ce temps d’essais et d’erreurs, de sorte qu’elles pourront essayer à peu de frais et en arriver à une histoire de meilleure qualité. Certaines personnes produiront plus de contenu avec ces 50 % de temps supplémentaire. Et certaines personnes économiseront de l’argent. »

Le temps de rendu, on ne le dira jamais assez, est également énorme pour les artistes sur la chaîne de production. Les demandes de changement d’un studio ne sont plus aussi contraignantes qu’avant. Et quand un réalisateur dit : « Je le saurai quand je le verrai » ça n’a plus une importance aussi grande en terme de temps et de ressources.

« Les réalisateurs peuvent faire les modifications dans le moteur et faire tourner les changements sans que l’artiste n’ait fait tout le travail de finition « , dit Riva. « Les artistes n’ont plus besoin d’attendre, ils n’ont plus besoin de traîner et de faire tous ces changements à la dernière minute au petit matin, travaillant 80 heures par semaine.

« Donc, il y a plusieurs niveaux, je pense que l’aspect rendu en temps réel de notre moteur rendra l’ensemble de la compilations de nouveaux programmes meilleure et plus facile. Il sera plus facile, plus rapide, plus amusant et interactif de faire des films. Et je pense que l’industrie verra aussi qu’elle pourra réduire les barrières à l’entrée. »

Un flux de travail plus efficace, une meilleure qualité de vie, moins de barrières à l’entrée. Tout cela a l’air génial, surtout parce qu’on ne peut pas passer une journée sans lire des articles sur les gens épuisés et stressés au travail.

« Mais ce qui est encore plus intéressant, c’est que tous les films que nous voyons ici répondent à des problèmes et ouvrent de nouvelles voies pour le cinéma « , explique Riva. « Au fur et à mesure que l’industrie du film adoptera ces moteurs de rendus en temps réel, le processus de création deviendra plus immersif et les gens pourront même être en réalité virtuelle ensemble, créant du contenu et en disant, ok, déplacez ce fond, je veux que le dragon soit beaucoup plus loin, et réduisons la taille de l »homme à son minimum… »

Les possibilités sont infinies.

Et ces modifications vont aussi avoir lieu dans le milieu du jeu en ligne. Les développeurs des jeux de casino en ligne ont déjà investis dans un moteur graphique similaire à celui d’Unity pour développer leur nouveaux jeux en temps réel avec les retours de leurs clients. C’est sur Cheri Casino qu’on aperçoit le premier jeu du style, développé par Microgaming en un temps records grace à ce nouveau système.

Interrogé par le CasinoEnLigne-Francais.net l’équipe du casino en ligne Chéri c’est dite très enthousiaste par rapport à cette nouvelle technologie. Ils ont vue une tendance se dessiner sur leur plateforme de jeu et grace à la collaboration avec Microgaming et l’utilisation d’un outil de rendu graphique en temps réel, ils ont pu se mettre d’accord sur tous les aspects de la machine à sous et la finir en un mois et demi. Soit deux fois mois de temps qu’une machine classique.

L’avenir s’annonce donc intéressant pour l’industrie du jeu et du divertissement avec cette nouvelle technologie dont Unity est le précurseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *